Exposition Vermeer au Louvre

Publié le par Mon arbre aux violettes

Nous avions programmé cette petite visite au Louvre Paris pendant les vacances d'hiver, juste une journée après l'ouverture de l'exposition "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre"

affiche de l'exposition

affiche de l'exposition

L'occasion de profiter des chefs d'oeuvres rassemblés pour l'événement des quatre coins du monde ; New York, Washington, Londres, Berlin, Amsterdam et Dublin, pour ne parler que des tableaux de Vermeer.

Exposition Vermeer au LouvreExposition Vermeer au Louvre

Nous sommes arrivés tôt, juste avant la cohue... il semble que c'était l'événement à ne pas manquer sur Paris...il y a eu foule dès les premiers jours d'ouverture.

L'exposition nous présente avant tout, des tableaux de la peinture de genre. Un travail représentant des personnages raffinés, occupés à des activités de délassement, impliquant des mises en scènes sophistiquées et répondant à une demande de l'élite hollandaise de l'époque. Vous en reconnaitrez certaines...

Johannes Vermeer, La dentellière, 1670-71, huile sur toile, 24,5 x 21cm, Paris, Musée du Louvre

Johannes Vermeer, La dentellière, 1670-71, huile sur toile, 24,5 x 21cm, Paris, Musée du Louvre

Johannes Vermeer, La lettre, 1670, huile sur toile, 72,2 x59;7cm, Dublin, Nationale Gallery of Ireland

Johannes Vermeer, La lettre, 1670, huile sur toile, 72,2 x59;7cm, Dublin, Nationale Gallery of Ireland

Ce sont les oeuvres de Johannes Vermeer, celui que l'on a surnommé le "sphinx de Delft" qui  ont la faveur du public. Elles sont mises en miroir avec d'autres tableaux de maîtres de la peinture de genre tels Pieter de Hooch, Gabriel Metsu, Gerard ter Borch,  Frans van Mieris.... même si nous n'en avons aucune trace écrite, il semble que tous ces artistes entretenaient des relations et connaissaient les oeuvres les uns des autres. Il ne peut en être autrement quand on considère les tableaux qui se répondent en similitudes de postures, de sujets ou de symboles. C'est ce que veut montrer Blaise Ducos, le commissaire de cette exposition, "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre"

La lettre interrompue de J. Vermeer, en miroir avec deux tableaux de G.Borch et F.van Mieris
La lettre interrompue de J. Vermeer, en miroir avec deux tableaux de G.Borch et F.van MierisLa lettre interrompue de J. Vermeer, en miroir avec deux tableaux de G.Borch et F.van Mieris

La lettre interrompue de J. Vermeer, en miroir avec deux tableaux de G.Borch et F.van Mieris

"Le Géographe" est venu rendre visite à son collègue "l'Astronome" sur Paris : un moment de connivence entre les deux peintures, le temps de l'événement....

Johannes Vermeer, tout deux 51,5 x 45,5cm, L'Astronome, 1668, Paris, musée du Louvre, et Le Géographe, 1669, Francfort, Städel Muséum
Johannes Vermeer, tout deux 51,5 x 45,5cm, L'Astronome, 1668, Paris, musée du Louvre, et Le Géographe, 1669, Francfort, Städel Muséum

Johannes Vermeer, tout deux 51,5 x 45,5cm, L'Astronome, 1668, Paris, musée du Louvre, et Le Géographe, 1669, Francfort, Städel Muséum

Pour ma part, j'ai été en admiration devant la lumière et l'ambiance émanant du tableau de Vermeer présenté dès le début de l'exposition : "la femme à la balance "... mon deuxième grand moment étant devant "la Laitière"que vous connaissez tous mais qui m'a clouée sur place par sa présence... une vraie rencontre que je vous invite vivement à faire si vous en avez la possibilité...

Johannes Vermeer, femme à la balance, vers 1664, huile sur toile, 40,3 x 35,6 cm, Washington, national gallery of art

Johannes Vermeer, femme à la balance, vers 1664, huile sur toile, 40,3 x 35,6 cm, Washington, national gallery of art

Johannes Vermeer, Jeune file au collier de perles, 1662-1665, huile sur toile 51,2 x 55,1 cm, Berlin

Johannes Vermeer, Jeune file au collier de perles, 1662-1665, huile sur toile 51,2 x 55,1 cm, Berlin

De grands moments d'émotions devant ces toiles ...  mais d'autres que moi disent si bien ce que l'on peut ressentir devant un tableau de Vermeer; Je vous recopie ce que j'ai lu dans un article de Philosophie magazine :

 

Vermeer ne raconte jamais une histoire, il s'arrête au seuil, il cueille le moment où une histoire est sur le point de commencer.
Il fait durer le présent en transcrivant sur la toile, touche par touche, les moindres vibrations du phénomène lumineux.
Il élabore "un habitacle de la contemplation" " un espace pour la réflexion"

Vermeer le jour et l'heure, Jacques Durriulat, philosophe

Publié dans Escapades, musée, peinture, art, Louvre

Commenter cet article

Rebecca G. 03/03/2017 14:58

Ravie de découvrir ton blog! Un plaisir cet article!!

Mon arbre aux violettes 03/03/2017 18:44

Merci Rebecca et enchantée de te voir faire un petit tour par ici !...

Angelilie 02/03/2017 20:02

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. au plaisir

manou 28/02/2017 07:22

Oh quelle chance tu as d'être allée la voir !! J'ai vu sa présentation sur ARTE et j'ai été fascinée par certains tableaux que je ne connaissais pas et d'autres connus mais mis en relief à côté des oeuvres des autres peintres. Superbe ! Bises et une mardi tout doux

Mon arbre aux violettes 02/03/2017 20:04

C'est vrai que cela vaut la peine d'une petite visite sur la capitale pour voir cette exposition !! .... quand on en a eu assez de piétiner dans les galeries du musée, on est allés finir la journée sur la butte Montmartre... le temps d'une journée, Paris est tellement romantique !! biz

Mimi 27/02/2017 23:21

Très belle expo ! Et en-effet, les similitudes des tableaux, autant les couleurs et lumières que les postures et décors, des différents peintres de l'époque sont impressionnantes. Une telle juxtaposition est un travail de recherche remarquable. Tu me donnes très envie de découvrir ces petites mises en scène. En tout cas, merci de ce partage !

Mon arbre aux violettes 02/03/2017 20:01

Surtout ne te prives pas de cette exposition si tu en as l'occasion ! c'est un vrai bonheur de pouvoir contempler de telles peintures ! il y a quelque chose de magique quand on s'arrête et qu'on se laisse entraîner par l'ambiance, comme si on pénétrait dans le tableau....

missfujii. 27/02/2017 22:51

Quel article intéressant, merci du partage

Mon arbre aux violettes 02/03/2017 19:56

Merci, Missfujii ! les bonnes choses sont encore meilleures quand elles sont partagées !!! n'hésite pas à entrer au musée du Louvre visiter cette expo si tu passes par Paris !!!